Julie Chodorge, Consultante SEO Senior

Comme vous le savez sûrement si vous suivez les actualités du référencement naturel, Google a officiellement mis fin à son outil de soumission d’URL « Submit URL » mercredi dernier, le 25 juillet 2018.

Mais alors comment faire sans ce tool qui permettrait de soumettre des URLs au leader des moteurs de recherche sans avoir besoin d’avoir accès à un compte officiel ? Des solutions existent, via la Search Console.Suppression "Submit URL" dans Google

Retour sur la suppression de l’outil « Submit URL » de Google

Les experts en référencement qui utilisaient cet outil pour soumettre des backlinks et pour une indexation plus rapide devront faire preuve de patience désormais car ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre que leurs liens soient explorés par Google naturellement.

La soumission d’URLs était possible même pour les utilisateurs qui n’avaient d’identifiants de connexion. Il est possible que Google ait détecté des webmasters utilisant le service pour ajouter des URLs en vrac pour l’indexation, ce qui aurait pu les inciter à l’arrêter.

« Nous avons dû abandonner la fonction de soumission publique, mais nous continuons à accueillir vos soumissions en utilisant l’outil habituel de la search console et en utilisant directement les sitemaps », a annoncé Google, par le biais de son compte officiel de Google Webmasters sur Twitter :

L’option « Soumettre l’URL » a été ajoutée à la recherche Google en 2008 et a ensuite été ajoutée au compte Webmaster Webmaster Tools en 2012, avec quelques modifications mineures de conception. Depuis lors, la fonctionnalité a fait partie de Google Webmasters et plus tard de la search console.

La suppression de la fonction de soumission d’URL de la search console de Google a pris effet à l’échelle mondiale. La page affiche maintenant un message qui se lit comme suit : « Pour soumettre une URL à l’index Google, soumettez un plan du site ou utilisez notre nouvel outil d’inspection d’URL ».

1ère alternative : « Explorer comme Google » dans la Search Console

Les deux alternatives proposées par Google pour forcer une URL « naturellement » se passent dans la Search Console. Il faudra donc à l’avenir avoir les accès à cette dernière pour pouvoir soumettre une URL dans Google, là où avant un simple compte Google suffisait.

Pour la première alternative, allez donc dans votre Search Console, et dans l’onglet « Exploration », sélectionnez « Explorer comme Google ». Vous arrivez dans une interface où vous ne pouvez soumettre des URLs que pour les pages du domaine que vous gérez. Remplissez l’URL que vous souhaitez forcer, et cliquez sur « Explorez ». Une fois que l’URL est chargée, vous pouvez cliquer sur le bouton qui est apparu : « Demander une indexation ».

Explorer comme Google dans Search Console

A ce moment, et c’est là où ce tool est plus abouti que ce qui était proposé avant, on peut choisir entre soumettre seulement l’URL que l’on souhaite forcer, ou également toutes les URLs ayant des liens sur cette dernière. Ainsi, vous pouvez par exemple soumettre la page de plan de site et tous ses liens, forçant alors l’intégralité de votre site internet en un clic.

2ème alternative : Soumission de sitemap via robots.txt et la Search Console

La deuxième alternative proposée, qui peut bien entendu être couplée à la première pour plus de puissance, recquiert malheuseuement également l’accès à la Search Console du site web. Cela consiste à ajouter des sitemaps.xml dans la Search Console.

Allez donc dans la console de recherche, et dans l’onglet « Exploration », sélectionnez « Sitemaps ». Là vous voyez les divers sitemaps que vous avez déjà soumis, et leur état d’indexation. Dans l’idéal, renseignez des sitemaps dynamiques et catégorisés par type de page. En cas de volumétrie importante, cela vous permettra de savoir quelles pages sont bien indexées et lesquelles ne le sont pas. Depuis la nouvelle interface de la Search Console, Google donne d’ailleurs des pistes pour résoudre les erreurs de sitemaps. Un tip sympa pas encore abouti à mon sens.

Sitemaps dans la Search Console de Google

Bref, cette mise à jour va forcément brider le travail de SEO puisqu’on ne peut plus avoir la main sur les sites dont on n’a pas les accès à la Search Console, mais heureusement les autres solutions fonctionnent toujours. Il va falloir s’armer de patience… 😉

Si vous avez d’autres astuces pour forcer des URLs dans Google n’hésitez pas à commenter l’article, merci.

Comment forcer l’indexation pour un référencement rapide ?

Malgré ce changement opéré par Google qui réduit la possibilité de soumettre et donc d’indexer n’importe quelle URL rapidement, il reste des alternatives pour une indexation rapide, et donc par conséquent un référencement rapide.

Voici donc quelques astuces pour y remédier :

  • Faites un sitemap dynamique et à jour : il faut qu’il se mette à jour automatiquement et régulièrement, soit via une extension si vous êtes sur wordpress, soit via une tâche cron chez votre hébergeur
  • Indiquez l’adresse de ce sitemap dans votre Google Search Console ainsi que dans votre fichier robots.txt : vous vous assurez que quand googlebot crawle votre site, il a bien connaissance de l’ensemble des URLs que vous souhaitez lui soumettre
  • Faites des liens vers les URLs à indexer depuis des pages profondes : que ce soient de liens internes ou externes, cela permettra de vous assurer qu’elles soient connues le plus vite possible. Ainsi, l’affichage par exemple des derniers articles par défaut permet de s’assurer leur indexation

Ces trois astuces, en plus des deux techniques pour forcer l’indexation qui sont indiqués ci-dessus, vous permettront une indexation rapide et donc un référencement google rapide.

Laisser un commentaire

Fermer le menu